Dispositifs d’investissement : guide pratique sur la loi Pinel

loi Pinel

Beaucoup d’investisseurs choisissent de placer leur argent dans l’achat et la location immobilière, car elles permettent d’acquérir un revenu stable grâce au loyer. Il existe même certains dispositifs qui permettent d’obtenir une réduction fiscale, comme l’investissement en loi Pinel par exemple. Bien qu’un tel placement soit avantageux pour les locataires, que le propriétaire, il s’agit d’un investissement conditionné. En raison de quoi, il nécessite d’effectuer une simulation avant de concrétiser son projet.

Comment fonctionne la loi Pinel ?

La loi Pinel est un dispositif établi en 2014, et appliqué depuis 2015, visant une défiscalisation aux biens immobiliers en location. Elle tend à inciter les investisseurs à favoriser la construction neuve dans les zones où la demande de location est en hausse.

Pour être éligible à la loi Pinel, l’investisseur-loueur doit être un contribuable en France, et le bien en question s’agit de sa résidence principale. Ce dispositif concerne seulement les biens immobiliers neufs, récemment rénovés ou en état d’achèvement, dont il s’agit de maison individuelle ou d’appartement. Il faut mettre la propriété au plus tard, en location 1 an après son acquisition. La durée de la location est établie en avance, car elle détermine le taux de la réduction de l’impôt. Toutefois, le loyer est plafonné selon la zone géographique concernée (zone A, zone A bis, zone B1), tout comme le seuil du coût de l’investissement. A titre d’exemple, il est maximisé à 10,44€/m2 pour la zone B1. Le bien en location doit être doté de nouvelles techniques énergétiques performants, suivant les normes en vigueur. Les locataires doivent avoir des sources de revenus limitées en fonction du nombre de la famille, et de la zone géographique, car la loi Pinel tend à offrir un foyer assez luxueux aux personnes avec un niveau de vie modeste.

Quels sont les avantages à investir en loi Pinel ?

L’avantage principal de louer en loi Pinel est la réduction d’impôt pour l’investisseur. De plus, le taux de réduction augmente avec l’année de mise en location du bien. En effet, il est de 12 % pour une location de 6 ans, 18 % pour une location de 9 ans et atteint 21 % pour une durée de location de 12 ans. Vous pouvez donc devenir propriétaire du bien au moins pendant 6 ans, voire même plus, avec peu ou sans apport. En effet, vous pouvez bénéficier facilement d’un crédit immobilier pour acquérir la propriété, car le loyer que vous percevez est déjà un gage de revenu stable pour la banque. Il vous est possible de préparer votre retraite avec l’économie que vous faites et la valeur de la défiscalisation. Certains arrivent même à augmenter leur patrimoine immobilier, car il est possible d’acquérir deux biens en une année, en respectant les conditions d’éligibilité à la loi Pinel.

Conseils pratiques pour investir en loi Pinel

Bien que l’investissement en loi Pinel vous soit avantageux, il nécessite de vérifier quelques points avant de s’y lancer. Si vous désirez mettre en location un bien neuf, vérifiez que la zone soit éligible à ce dispositif, et qu’il convient à votre budget, et que la location est rentable. Pour cela, vous pouvez faire appel à un promoteur immobilier pour se faire conseiller, et être accompagné. Vous pouvez même acheter dans le neuf avec ce professionnel, en statut de Cadre en Etat de Futur Achèvement, idéal pour investir en loi Pinel. Vous pouvez utiliser un simulateur qui permet de prédéterminer vos avantages par rapport à la location en loi Pinel. Il permet de connaître si la zone où se localise le bien est éligible à la loi Pinel, de calculer la valeur de la réduction fiscale que vous obtenez en fonction du coût du loyer, et de durée de location. Un simulateur peut aussi calculer votre mensualité si vous songez à octroyer un crédit immobilier.

Trouver une agence immobilière à Forges-les-Bains
Trouver un promoteur immobilier dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur