Vous souhaitez acheter en viager

acheter en viager

Vous souhaitez acheter une maison en viager. Cela peut être une excellente affaire.  Mais avant tout il convient de bien définir ce terme ainsi que les aspects juridiques qui en découlent.

Que signifie acheter une maison en viager ?

Vouloir acheter en viager,  c’est verser chaque mois, chaque trimestre ou chaque année,  une rente au vendeur qu’on appelle aussi le crédirentier jusqu’à son décès. C’est ce qu’on appelle également le viager sur une seule tête. Ou jusqu’au décès de la dernière personne vivante (viager sur plusieurs têtes). Vous avez le choix entre  acheter en viager occupé, c’est le mode d’achat le plus répandu car cela permet au vendeur d’habiter dans le logement qu’il met en vente jusque la fin de ses jours. Ou acheter en viager libre : dès la signature de l’acte de vente, l’acheteur ou le débirentier  possède les droits d’usage et d’habitation. Mais cela reste un cas très peu usité.

Comment acheter en viager ?

Quand en tant qu’acheteur on  s’oriente vers un achat immobilier classique, on doit verser l’intégralité du prix du bien à la conclusion de la vente. Mais lorsqu’on veut acheter en viager c’est différent. On se doit de  verser une  rente viagère périodiquement jusqu’au décès du vendeur. C’est un système qui présente des avantages pour les 2 parties. En effet le propriétaire à une source de complément de revenus. Tandis que l’acheteur lui n’est pas tenu de débourser des sommes astronomiques pour accéder à son rêve de propriété.  Si acheter une  maison en viager vous a convaincu, 2 options s’offrent à vous : vous pouvez vous adresser à une agence de viagers, ou chercher des annonces de viagers.

Les modalités de paiement pour acheter  en viager

Acheter en viager, implique un paiement qui se découpe en  trois principales parties. Le bouquet viager, c’est en quelque sorte votre apport personnel, la somme que vous investissez au départ. La rente Viagère : La somme périodique que vous versez chaque mois. Et l’assurance viager pour protéger les héritiers en cas de décès. Lorsque vous acheter une maison en viager, il faut veiller à vérifier que votre contrat de vente précise les conditions d’occupation, la répartition des charges, les modalités de paiement, le prix du bien et l’âge du vendeur. Le jour de la signature du contrat de vente, l’acheteur devient l’heureux propriétaire du bien immobilier.

___________________

Pour aller plus loin :

http://www.bouygues-immobilier.net/2011/11/new-google2/index.php

http://www.laforet-colombes.com/

http://www.bonnes-affaires-immobilieres.com/